Valorisations des déchets

Types de valorisation des déchets

Valorisation : Action de mettre en valeur. La valorisation d’un déchet est l’action de donner de la valeur à celui-ci.

Il existe différents modes de valorisation, ceux-ci sont les plus protecteurs de l’environnement :

  • Réutilisation en l’état
  • Transformation en produits nouveaux
  • Compostage

Ensuite il y a les modes de valorisation suivants à privilégier si les précédents ne sont pas disponibles :

  • Recyclage
  • Valorisation énergétique

et enfin si aucun des modes ne peut être utilisé, il reste l’enfouissement.

Réutilisation en l'état

La réutilisation en l’état peut se faire de trois différentes façons :

  • La revente d’occasion : Dans le cas d’un produit fonctionnel, ou d’un produit que l’on
    a réparé.
  • La réparation : Dans le cas d’un objet cassé ou abimé afin de pouvoir l’utiliser à
    nouveau.
  • La réutilisation de pièces : Dans le cas d’un produit courant composé de plusieurs
    pièces. Pour réparer d’autres produits du même type. (exemple des pièces d’une automobile hors d’usage)

Source : Grand Paris pièces auto

Transformation en produits nouveaux

Un second mode de valorisation des déchets et la création de nouveaux produits ou de nouvelles utilisations.

Compostage

Source : blog habitat durable

Le compostage : Processus biologique de conversion et de valorisation des matières organiques en un produit stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, le compost. Le compost est obtenu par le processus de digestion des matières organiques par les lombrics.

Dans le compost on peut mettre tous les produits organiques non traités, comme par
exemple :

  • Déchets de cuisine
  • Restes de repas
  • Feuilles et cartons non imprimés
  • Bois non traité
  • Cendres de bois froides
  • Boues de station d’épuration
  • Fumiers d’animaux

Recyclage

Les matériaux permettent la fabrication d’objets. Les matériaux sont fabriqués à partir de matières premières. Si ces matières proviennent du traitement des déchets, c’est du recyclage.

Source : communauté de commune de l’Oisans

Valorisation énergétique

La valorisation énergétique consiste à utiliser le pouvoir calorifique du déchet en le brûlant et en récupérant cette énergie sous forme de chaleur ou d’électricité.

Calorifique : Qui produit de la chaleur

Les déchets sont brulés. La combustion permet d’obtenir de la chaleur. Cette chaleur va nous permettre d’obtenir de l’eau chaude.

  • Eau chaude → Actionne des turbines → Création d’électricité
  • Eau chaude → Alimentation en chauffage des environs de l’incinérateur

Source : Le site de Tom – Syctom

Enfouissement

Quand toute la part valorisable du déchet est extraite, et que le caractère dangereux ou polluant de celui-ci est réduit. Il nous reste ce qu’on appelle un déchet ultime.

Dans les conditions économiques et techniques actuelles, nous ne pouvons pas les traiter davantage. La solution choisie est alors l’enfouissement.

Centre d’enfouissement : Lieu dans lequel on élimine des déchets par dépôts dans ou sur le sol.

Lixiviats : Liquide résiduel provenant des déchets ultimes. « Jus de déchets ».

Biogaz : Gaz produit à base de déchets

Exemple de déchets ultimes :

  • Mâchefers
  • Déchets non valorisables des ménages
  • DIB non valorisables
  • Boues de station d’épuration non valorisables

Source : Valorizon

1. Barrière de sécurité naturelle en argile et membrane plastique épaisse étanche,
protégée par un tissu.
2. Stockage.
3. Récupération et traitement des lixiviats.
4. Fermentation des déchets qui produisent du biogaz.
5. Contrôles environnementaux durant l’exploitation et pendant 30 ans à l’issue de
l’exploitation.
6. Réhabilitation de l’espace naturel.