Le cycle de l’eau

Le cycle de l’eau est un phénomène naturel qui représente le parcours de l’eau sur Terre. Le « moteur » de ce cycle est le soleil qui, en provoquant l’évaporation de l’eau, entraîne tous les autres échanges.

Etapes du cycle de l’eau :

  1. La chaleur du soleil entraine l’évaporation de l’eau qui va se stocker sous forme de nuages
  2. Lorsqu’il pleut ou il neige, l’eau retombe sur terre
  3. L’eau s’évapore, s’accumule sur un glacier, ruisselle vers un cours d’eau ou s’infiltre dans le sol
  4. L’eau qui a ruisselé suit le cours d’eau et finit par se jeter dans la mer

Le cycle de l’eau © Futura sciences

Le réservoir d’eau est le type d’endroit où se trouve l’eau, par exemple la mer, les lacs, les fleuves, les nappes phréatiques etc. L’eau est répartie dans les réservoirs de la manière suivante :

  • 97,25% dans les océans
  • 2,05% dans les glaciers
  • 0,68% dans les nappes souterraines
  • 0,016% dans les lacs
  • 0,001% dans l’atmosphère
  • 0,00004% dans la biosphère

Glaciers : Nappe épaisse de glace créée par l’accumulation de neige année après année.

Nappe souterraine (ou nappe phréatique) : Eau contenue dans les interstices, les fissures ou les cavités d’une roche du sous-sol.
Ce type de réservoir peut être exploité et peut approvisionner les réseaux de distribution d’eau potable, comme c’est le cas dans la majorité des communes françaises.

Atmosphère : Couche d’air qui entoure la terre.

Biosphère : Êtres vivants, faune et flore.

Répartition de l’eau © Bertrand LAWAND THOMAS

Répartition de l’eau douce © Bertrand LAWAND THOMAS

Le découpage en bassins versants permet une organisation cohérente de la gestion de l’eau. En France il y a six « agences de l’eau », qui correspondent chacune à un bassin versant.

Dans les départements d’outre-mer il y a des « offices de l’eau » qui ont les mêmes missions que les agences de l’eau. Leurs exutoire sont les embouchures des grands fleuves. Seine, Loire, Garonne, Rhône, Rhin, et enfin l’Escaut qui va se jeter en Belgique (bassin Artois-Picardie).


Un bassin versant : zone dans laquelle toutes les eaux de pluie convergent vers un même point, l’exutoire. Voir schéma ci-après

Exutoire : point de sortie des eaux du bassin versant, il peut être un cours d’eau, la mer ou un océan.

Un bassin versant et son exutoire © paysdechalonsenchampagne.com

Les agences de l’eau en France © Roland45 (wikipedia)

Avez-vous bien compris ? Tentez de répondre aux questions suivantes :

  1. Quelle énergie provoque l’évaporation de l’eau et la formation de nuages ?
  2. Qu’advient-il ensuite de l’eau présente dans les nuages ?
  3. Pourquoi appelle-t-on le trajet de l’eau un “cycle” ?
  4. Quel est le pourcentage d’eau douce sur terre contenu dans les nappes souterraines ?
  5. Quel est le pourcentage d’eau global contenu dans les nappes souterraines ?
  6. Combien y a t-il de bassins versants représentés sur la carte de France ?