Compostage

Le compostage est un processus de valorisation des matières organiques -> en compost ! Pour créer du compost, on regroupe les matières organiques (par exemple les restes alimentaires et les déchets de jardinage) et on attend que la décomposition s’effectue. Le processus peut être accéléré en affinant les conditions comme l’humidité, la température, les composants, en ajoutant des lombrics, en remuant régulièrement …

Le compostage peut être réalisé  :

  • à l’échelle d’un ou plusieurs foyers ;
  • à une plus grande échelle sur des parcelles agricoles ou dans des plates-formes.

Le compostage peut être un moyen de traiter tout ou partie des biodéchets d’une ville.


La matière organique : Matière fabriquée par les êtres vivants (végétaux, animaux, champignons, micro-organismes etc.). Elle compose la biomasse.

Un compost © Bertrand LAWNAD THOMAS

La biomasse est le terme qui désigne la quantité totale (en masse) d’organismes vivants dans un lieu déterminé. Il s’agit des plantes (phytomasse), des animaux (zoomasse) et des champignons et des microbes (microbiomasse). L’humanité en tire toute sa nourriture et une grande partie des ressources quotidiennement nécessaires (dont médicaments). Tant qu’elle n’est pas surexploitée, cette ressource est dite renouvelable. Le pétrole et le gaz naturel (ressources fossiles) sont aussi issues de la biomasse.

Le cycle des biodéchets © evasion-online.com

30% des ordures ménagères peuvent être recyclés par compostage. Le compostage est un processus entièrement naturel, effectué par des micro et macro organismes. On peut utiliser son compost pour fertiliser (nourrir) la terre, les arbres, les fleurs, le potager etc.

Micro-organismes influant sur le processus :

  • Bactéries
  • Champignons
  • Actinomycétes

Macro-organismes agissant pour dégrader les déchets dans le compost :

  • Vers de compost
  • Insectes
  • Acariens
  • Larves blanches
  • Souris ou autres rongeurs si le compost n’est pas fermé

Micro-organismes : être vivants non visibles à l’oeil nu (virus, champignons, bactéries, algues, protozoaires)

Macro-organismes : être vivants visibles à l’oeil nu (plantes, arbres, animaux)

Que mettre dans votre compost ? © magiciencomposteur.com

En cas d’impossibilité de faire son propre compost, certaines villes organisent la collecte des déchets verts à grande échelle. Soit en collecte porte à porte, soit en dépôt libre en déchetterie. Le compost ainsi obtenu sera utilisé pour fertilisé (nourrir) des champs agricoles.

Plateforme de compostage © SICTOM Nord Allier

Avez-vous bien compris ? Tentez de répondre aux questions suivantes :

  1. Puis-je mettre à composter du carton ?
  2. Puis-je mettre à composter du plastique ?
  3. Puis-je mettre à composter des feuilles ?
  4. Puis-je mettre à composter des déchets de jardinage ?
  5. Puis-je mettre à composter du verre ?
  6. Puis-je mettre à composter des déchets alimentaires ?
  7. Citer les macro-organismes participant à la dégradation des matières organiques dans le compost
  8. A quoi peut servir le compost obtenu ?
  9. Le compost est-il une ressource renouvelable ?