Cycle terrestre de l’azote

Les plantes s’alimentent dans le sol à partir d’azote minéral, ce qui les fait grandir. Les végétaux sont essentiels à la vie des animaux et des hommes sur terre. Ils sont le point de départ de la chaine alimentaire.

L’azote est présent dans la nature sous deux états :

  • à l’état libre, dans l’air
  • à l’état combiné, au sol, sous forme minérale

Les réserves azotées du sol se trouvent à l’état organique sous forme d’humus, d’urée ou MOS (matières organiques des sols) qui contiennent environ 5% d’azote.

Chaque année, sous climat tempéré, 1 à 2% des réserves d’azote organique passent à l’état nitrique disponible pour la plante : c’est la minéralisation.

Une partie des réserves d’azote organique ne passe pas à l’état nitrique mais se volatilise dans l’atmosphère. La volatilisation d’ammoniac gazeux peut être abondante, surtout dans les sols à pH élevé et en sol sec. Avec les effluents d’élevage : 10 à 90 % de l’azote contenu peuvent se volatiliser dans l’atmosphère et participer à sa pollution. On peut réduire ces pertes par enfouissement dans le sol.

Circulation de l’azote (N) au sol © fertilisation-edu.fr

Les différentes formes de l’azote sont :

  • N : Atome d’azote (n’existe pas seul)
  • N2 : Diazote, présent dans l’air
  • NH4+ (dans l’eau) / NH3 (dans l’air) : Azote ammoniacal
  • NO3- (dans l’eau) / N2O (dans l’air) : Azote nitrique

L’azote provenant de l’urée ou des matières organiques est transformé en azote ammoniacal (minéralisation ou uréase)

Une partie de l’azote ammoniacal va dans l’air (volatilisation), une petite partie nourrit les plantes et entraine leur croissance, le reste se transforme en azote nitrique (nitrification).

L’azote nitrique nourrit en grande partie les plantes et entraine leur croissance. Toutefois, une partie s’en va dans les eaux (lixiviation) et une partie s’en va dans l’air (volatilisation)

La (fixation) du diazote gazeux correspond à la conversion de l’azote atmosphérique en azote utilisable (nitrique) par les plantes et les animaux. Elle se fait par certaines bactéries qui vivent dans les sols.

Cycle de l’azote © www2.ggl.ulaval.ca

Avez-vous bien compris ? Tentez de répondre aux questions suivantes :

  1. Quelle forme d’azote nourrit le plus les végétaux ?
  2. Quel est la lettre atomique de l’azote ?
  3. Comment baisser la volatilisation de l’azote ?
  4. Pourquoi l’azote nitreux gazeux est-il considéré comme un polluant (recherches personnelles) ?
  5. Pourquoi est-il important de bien nourrir les sols en azote (cours et recherches personnelles) ?